De l'hôpital à l'entreprise

De l'hôpital à l'entreprise

Le cybersoin pour remplir les objectifs RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises)

Au fil de sa diffusion commerciale, des différents évènements et conférences auxquels Mélanie Péron participe pour promouvoir la réalité virtuelle dans le cadre de la e-santé, les entreprises engagées dans les enjeux du numérique se sont intéressées à Bliss.

Plusieurs raisons expliquent cette adhésion à ce qui a initialement été pensé pour le milieu médical et hospitalier:

  • La première raison c’est que dans un monde du travail bouleversé par les enjeux d’Internet et de la digitalisation, tout s’accélère : les salariés sont soumis à des tâches et missions complexes avec des rythmes soutenus. On pense par exemple aux salariés du secteur de la vente en ligne ou du service client. Bliss permet, en 15 minutes, aux collaborateurs en situation de tension de se relaxer, de s’évader et de prendre le recul nécessaire à leur bien-être.
  • La seconde raison tient aux enjeux RSE : dans le cadre du plan RSE, les DRH recherchent des solutions pour offrir du bien-être à leurs collaborateurs, avec des services qui correspondent aussi aux exigences et aux contraintes de l’entreprise. Que ce soit par sa facilité d’utilisation ou par son prix, Bliss est une solution pertinente et idéale pour enrichir un programme RSE d’entreprise. C’est Enedis Pays de la Loire qui la première, a franchi le pas des cyber-soins en entreprise. Depuis 2017, ses salariés peuvent bénéficier de temps de pause qualitatifs, pour être plus sereins, plus détendus. Un choix triplement gagnant pour les entreprises, puisque tout en améliorant les conditions de travail de ses salariés, son niveau d’engagement en matière de RSE, elle peut miser sur plus de performance dans ses services.

En savoir plus sur notre OFFRE ENTREPRISES

Vous souhaitez en savoir plus ? RENCONTRONS-NOUS !

En savoir plus sur le RSE

Le RSE est, pour reprendre les termes du Ministère de la Transition Ecologique et solidaire, « un concept dans lequel les entreprises intègrent les préoccupations sociales, environnementales, et économiques dans leurs activités et dans leurs interactions avec leurs parties prenantes sur une base volontaire ».

Face aux changements technologiques et sociétaux, les entreprises qui engagent des projets RSE comptent innover en matière de pratiques et d’éthique, en cohérence avec les principes du développement durable. La fonction travail repose au cœur des préoccupations des décideurs RH et RSE : avec le numérique, tout va plus vite, dans des organisations plus transversales et plus complexes. Le projet RSE va donc viser à favoriser le bien-être des salariés et leur confort de travail malgré ces grands bouleversements. Cela passe notamment par une meilleure prise en compte de la Qualité de Vie au Travail (ou QVT), et la mise en place de nouvelles organisations, méthodes et outils.